Les humeurs de Tietie007.

Les humeurs de Tietie007.

SPORTS.


FRANCE-ALLEMAGNE : VAINCRE LE SIGNE INDIEN !

 

Je suis né au football avec la finale de Ligue des Champions 1976, où un magnifique Saint-Etienne avait échoué devant le grand Bayern de Munich, à Glasgow, des poteaux carrés avaient malheureusement étaient fatals au valeureux Verts. Mais ces derniers, malgré leur défaite 1-0 contre les gars de Beckenbauer, avaient défilé sur les Champs, puisqu'atteindre la finale avait déjà été un exploit.

Puis ce fut le cauchemar de Séville, en demi-finale de la Coupe du Monde 1982, où après avoir mené 3 à 1 dans les prolongations, les allemands réussirent à revenir au score, puis à gagner au penalty !!

 


 

Rebelote en 1986 ! Après avoir éliminé l'Italie, championne du Monde en 8eme,  suivi par un match extraordinaire en quart contre le Brésil de Zico, la France buta contre l'Allemagne, dans une demi-finale sans saveur, une "Arconada" de Joël Bats,  et fut éliminée sur le score de 2 à 0.

 


 

Enfin, lors de la dernière coupe du Monde au Brésil, en 2014, des Bleus méritants se firent encore une fois sortir par les teutons, comme d'habitude ! 

 


 

Ce soir, les Bleus doivent vaincre le signe indien, renverser cette désespérante trilogie et entrer dans l'Histoire !


07/07/2016
0 Poster un commentaire

ALLEMAGNE-FRANCE, VAINCRE LE SIGNE INDIEN !

 

Les Bleus vont donc rencontrer l'équipe d'Allemagne, en quart-de-finale de la Coupe du Monde au Brésil, teutons qui ont souvent été le cauchemar des français !

Mon éveil au football fut marqué sous le sceau d'une défaite française, celle de l'A.S. Saint-Etienne de Jean-Michel Larqué contre le Bayern de Munich de Beckenbauer, en 1976, à Glasgow, lors de la finale de Coupe d'Europe des Clubs Champions. Une domination stéphanoise, deux tirs sur les poteaux, carrés, devant un Sepp Maïer impuissant, et un but bien pourri sur coup-franc indirect par un certain Roth, donnant la victoire aux germains et illustrant la désormais célèbre formule :

"Le foot, c'est simple, 22 courent après un ballon pendant 90 minutes, et à la fin, c'est toujours l'Allemagne qui gagne !".

Car les matchs contre les allemands ont souvent été des calvaires ! A Séville, en 1982, lors du Mundial espagnol,  alors Harald Schumacher avait défoncé Battiston,


 

la petite France, dans les prolongations, menaient 3 à 1, avec deux buts de Marius Trésor et d'Alain Giresse, promettant une finale inespérée ! Mais  Karl-Heinz Rummenigge et Klaus Fischer sauvèrent in-extremis la Mannschaft d'une élimination programmée et l'équipe d'Allemagne l'emporta au pénalty.


 

4 ans plus tard, au Mexique, rebelote ! Le penalty de Luis Fernandez avait envoyé la France en demi-finale, les bleus éliminant le Brésil de Zico et de Socrates, grand favori de la compétition. Mais en demi, à la suite d'un match assez terne, avec des français fatigués, les allemands nous dominaient sur le score de 2 à 0 et renvoyaient les bleus à la maison. Deux demi-finale, deux défaites !

La défaite contre les allemands seraient-elles une fatalité ? Ce jeu tudesque, mélange de puissance physique et d'organisation sans faille ferait-il le malheur des français ? Pourtant, deux équipes françaises ont magnifiquement vaincu le signe indien.

Le 26 novembre 1980, en 8eme de finale de la coupe de l'UEFA (ancêtre de la Ligue Europa), l'A.S.Saint-Etienne de Michel Platini alla battre le S.V.Hambourg de Hrubesch, sur ses terres, sur le score incroyable de 5 à 0, véritable coupe de tonnerre dans un ciel d'azur !!

 


Enfin, en 2011, comment oublier ce fantastique but de Mathieu Valbuena, en Ligue des Champions, qui permit à l'OM de battre Dortmund en Allemagne et de se qualifier pour les 8eme de finale,

 


 

devant son entraîneur, Didier Deschamps ! Tu sais ce qui te reste à faire, demain, Mathieu !


03/07/2014
0 Poster un commentaire

Recherche

Vous recherchez ? :