Les humeurs de Tietie007.

Les humeurs de Tietie007.

AFFAIRE CHRISTIAN RANUCCI: DEJA 40 ANS.

 

Il y a près de 40 ans, le 3 juin 1974, Marie-Dolorès Rambla, fillette de la cité Sainte-Agnès, à Marseille, était kidnappé par un jeune homme. 2 jours plus tard, elle est retrouvée morte, sous des branchages, près de la RN8bis, entre Marseille et Gréasque. Une jeune niçois est interpellé le 5 juin au soir, sur la foi du témoignage des époux Aubert, qui, poursuivant un chauffard après un accident au carrefour de la Pomme, ont vu une voiture arrêtée sur la RN8bis et un individu s'enfuyant dans la colline en tirant une fillette par la main. Consciencieux, les Aubert relevèrent le numéro de la plaque d'immatriculation du 304 coupé Peugeot et en informèrent Vincent Martinez, l'accidenté, en lui précisant que le  chauffard s'était enfui dans la colline en tirant un enfant.

Le 5 juin, sur les indications des époux Aubert, la zone où l'homme a été vu avec l'enfant est ratissée par les gendarmes et le corps sans vie de la fillette est retrouvée. Le soir, le propriétaire du 304 coupé Peugeot, un certain Christian Ranucci est interpellé à Nice.


 

Le 6 juin, à l'Evêché, à Marseille, confronté aux époux Aubert, il avoua l'enlèvement et l'assassinat de Marie-Dolorès. 2 ans plus tard, condamné à mort, il fut guillotiné dans la cour de la prison des Baumettes, à Marseille.

 

En 1978, un journaliste, Gilles Perrault, contesta la culpabilité de Ranucci dans Le Pull-over rouge, best-seller qui marqua la France giscardienne.

 


 

Pendant 25 ans, son message sur la non-culpabilité de Ranucci fut porté avec ferveur, relayé par des médias bienveillants pour sa thèse. Venant de la gauche communiste, militant contre la peine de mort, l'affaire Ranucci était, à double titre, un combat contre l'injustice et la peine capitale. L'enquête et l'instruction avaient été bâclées, on avait confondu une Simca 1100 avec une coupé Peugeot, un paquet volumineux avec une enfant, et ce pull-over rouge reniflé par un chien policier, qui l'avait emmené au corps de la fillette, n'appartenait pas au jeune niçois, qui n'aimait pas le rouge ! Bref, tout ça sentait l'erreur judiciaire à plein nez, un scandale ayant débouché sur la décapitation d'un innocent, Christian Ranucci !

Et puis, en 2005, un ancien inspecteur de police à la retraite, Gérard Bouladou, jeta un pavé dans la mare. Ayant eu accès à toute la procédure, il démonta quelques mythes et légendes urbaines propagés par Perrault et quelques uns de ses amis journalistes, dans son livre, Affaire Ranucci, Autopsie d'une imposture.

 


 

Non, le petit Jean , frère de la fillette assassinée, n'avait jamais désigné une Simca 1100 comme on le voit dans le film de Michel Drach.


 

Non, les époux Aubert , qui avait pris en chasse Ranucci, le 3 juin, n'avait jamais parlé d'un paquet volumineux mais toujours d'un enfant, tiré par le chauffard dans la colline. Non, le couteau avait bien été retrouvé le 6 et non le 5, comme le prétendait Perrault, jetant l'opprobre sur l'institution policière, Bouladou pointant l'incompétence du journaliste dans le domaine de la procédure pénale. Pour l'ancien inspecteur, Ranucci était bien coupable, et le mythe de son innocence ne tenait qu'au silence de l'institution judiciaire et policière, dont les fonctionnaires étaient soumis au devoir de réserve, laissant la place libre à Perrault et à ses amis, pendant 25 ans.

Yann Le Meur, un directeur commercial relança la thèse de l'innocence, dans Le sang et l'encre, en 2007. Ce fils spirituel de Gilles Perrault, reprit le combat de son aîné, avec passion voir partialité, voyant dans Rannuci la victime expiatoire de l'incompétence de l'institution policio-judiciaire, Mais le cœur a ses raisons que la raison ne connaît pas, et la culpabilité du jeune niçois est plus que probable, si on relit la procédure avec recul et raison, en évitant le double écueil de la passion innocentiste et de l'idéologie gauchisante anti-flics, très présente dans ces années 70. Mais la réponse de Gérard Bouladou va venir bientôt, car la polémique est loin d'être finie.


 



14/08/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 18 autres membres