Les humeurs de Tietie007.

Les humeurs de Tietie007.

LES NOUVEAUX IMPOSTEURS.


ROGER GARAUDY, DU STALINISME AU NEGATIONNISME.

 

Roger Garaudy, ça ne vous dit rien ? Ce n'est pas étonnant, puisque cet ancien dignitaire du parti communiste français, à l'époque de Maurice Thorez, avait disparu des écrans radars, après son exclusion du PCF, dans les années 70-80, pour réapparaître dans l'actualité après une condamnation pour négationnisme, en 1998.

Cet agrégé de philosophie qui s'engagea au PCF en 1933, fut un des grands intellectuels communistes de l'époque thorézienne. Viré du parti en 1970, le philosophe matérialiste va rejoindre l'idéalisme religieux, fasciné par les arrière-mondes. Le protestantisme, puis le catholicisme et enfin l'islam, religion à laquelle il se convertit au début des années 80. Fini l'utopie du paradis terrestre communiste, vive le paradis céleste islamique  ! En soi, cette conversion n'était pas très étonnante, le communisme ayant été une grande religion séculière, il n'est pas anormal qu'après son exclusion, Garaudy épousa des cultes plus aériens ! Mais au lieu de vivre sa nouvelle passion dans la discrétion, voilà que notre intellectuel s'attaqua à prouver que le sionisme était un néo-nazisme, dans Les mythes fondateurs de la politique israélienne, en 1995. Critiquer le sionisme est une posture tout à fait légitime, mais nier les crimes contre les juifs, pendant la seconde guerre mondiale et le génocide, sont des idées qui lui valurent une condamnation, en 1998, pour négationnisme. Toute cette histoire de "Shoah" serait un vil complot américano-sioniste pour légitimer l'Etat d'Israël !

Même si je suis contre la loi Gayssot, qui punit les propos négationnistes, les thèses négationnistes sont, évidemment, indéfendables, devant l'accumulation de preuves directes, de témoignages, prouvant le génocide juif. Du premier témoignage de Rudolf Vrba, évadé d'Auschwitz en 1944, à la somme de Raoul Hilberg sur La destruction des juifs d'Europe, en passant par les ouvrages sur l'univers concentrationnaire SS de Christian Bernadac.

En fait, Garaudy est une personnalité qui a besoin de radicalité, fasciné par les idéologies utopiques qui veulent transformer, radicalement, le monde, stalinien à son époque, il se convertit à l'islam, dans les années 80, car le soleil, à la fin des années 70, se levait au Moyen-Orient, avec l'islamisme de Khomeiny (il a été reçu officiellement, en 1998, par le président iranien) et l'islamisation progressive des mouvements qui luttaient contre l'Etat juif, du Hezbollah au Hamas. Je reprends ici la thèse de l'islamologue Olivier Roy, qui précise que ce n'est pas l'islam qui radicalise, ce sont des personnalités radicales qui se sont islamisés, suivant l'air du temps. Ils auraient été gauchistes dans les années 60, rejoignant la Bande à Baader, islamistes aujourd'hui, car c'est ce qui a le plus visible sur le marché des utopies. D'autres personnalités du gauchisme des années 70, ont eu des parcours identiques, je pense à Horst Malher, activiste de la Fraction Armée Rouge, qui épouse désormais les idées néo-nazies.

 



24/06/2017
0 Poster un commentaire

DES ADJOINTS DE MELENCHON DANS UN LOGEMENT SOCIAL !

 

Alexis Corbière et Raquel Garrido ? Vous ne connaissez pas ? Le premier est le porte-parole de la France Insoumise, le bras droit de Mélenchon, , la seconde, compagne du premier est l'avocate du Che français !

Nos deux tourtereaux pourfendeurs du grand capital, hérauts de la lutte contre les injustices sociales, laudateurs d'un égalitarisme socialiste vivent dans un logement social de la Mairie de Paris !! Pourtant, ce couple n'a pas l'air dans le besoin ...mais c'est un bon moyen pour se rapprocher du peuple !

On en reste toujours au credo sarkozyen, très français, "faites ce que je dis, pas ce que je fais" !
Comme Corbière est pour la "réquisition des logements vacants", moi je suis pour la "réquisition des logements sociaux occupés par des élus" !!



13/05/2017
0 Poster un commentaire

ASSELINEAU OU LE COMPLOT DE L'UNION EUROPENNE POUR DETRUIRE LES NATIONS.

 

Qui est François Asselineau ? C'est un énarque, ancien collaborateur de Charles Pasqua, qui a crée un nouveau parti, l'UPR, Union Pour la République dont l'objectif principal est de sortir de l'Union Européenne, via l'article 50, de la zone Euro et de l'OTAN, pour que les français retrouvent leur pleine et entière souveraineté ! Poutinophile et anti-américain obsessionnel, il est aussi un adepte des théories du complot, accusant même le Front National d'être financé par la CIA ! Chez le François, le grand Satan américain n'est jamais loin et le yankee est très très méchant ! Ce sont les USA qui ont crée la CEE, ancêtre de l'UE, pour détruire les nations européennes et avoir un leadership incontesté sur l'occident chrétien. Sans compter que cette Europe est un projet nazi, puisque un des pères de l'Europe était l'allemand Walter Hallstein, qui fut officier allemand en France, pendant l'occupation, et que ce sale nazi, fut le premier président de la Commission Européenne ! A quoi je répondrais à Asselineau qu'Hallstein n'a jamais été membre du parti nazi, et qu'il eut comme seul tort d'être né durant cette période et de ne pas avoir été un des rares résistant à Adolf. L'équivalence Hallstein = nazi = Union Européenne est aussi pertinente que si j'affirmai que la Veme République de papa De Gaulle était un projet pétainiste car elle eut comme premier ministre Couve de Murville qui fut, en son temps, pétainiste !

Mais Hitler aussi a voulu faire l'Europe nous crie Asselineau et ses militants !! Oui, comme Charlemagne, Napoléon, Emmanuel Kant, Victor Hugo, et j'en passe ! Et l'Europe d'Adolf n'avait rien à voir avec l'Union Européenne d'aujourd'hui, qui n'est ni génocidaire, ni aryenne, même si certains voudraient faire passer la mère Merkel pour une Adolfette !

Donc cette Union Européenne, qui serait un projet nazi financé par la CIA, aurait été forgée pour détruire les nations ...Assertion curieuse lorsqu'on sait que les deux guerres mondiales qui ont massacré le siècle dernier furent des guerres nationalistes, portées par les Etats-Nations !! La première Guerre Mondiale est née de l'antagonisme germano-slave dans les Balkans, la seconde fut causée par le nationalisme exacerbée de l'Allemagne nazie, les 2 furent donc causées par l'Etat-Nation, qui n'a pas eu besoin d'une entité supranationale pour s'autodétruire. Je constate simplement que depuis la création de la CEE puis de l'Union Européenne, aucune guerre n'a eu lieu entre les membres de ces deux entités. Les seules guerres européennes, dans l'ex-Yougoslavie et en Ukraine aujourd'hui, sont le fait des nationalismes et de pays qui ne sont pas membres de l'Union Européenne ! En fait, c'est la création de l'entité supranationale européenne qui a empêché nos chers Etats-Nations chéris par le François, de se taper sur la gueule !http://static.blog4ever.com/2013/04/737496/artfichier_737496_1991773_201304160626808.jpg 

Mais bon, ce genre d'arguments n'ébranle nullement les fans d'Asselineau qui répètent en boucle que l'UE est un projet nazi piloté par le diable américain et que hors UE, hors euro et hors OTAN, la France retrouverait enfin la félicité des 30 glorieuses, d'un coup de baguette magique,en appliquant le programme du Conseil National de la Résistance (qui est déjà appliqué à 95 %) qui rendrait la France opulente et accueillante, celle de la baguette et du verre de rouge, comme dans les années 50 ! Car le projet de l'UPR est nostalgique, des 30 Glorieuses,  du "Home sweet Home" d'avant l'Europe, des gendarmes à Saint-Tropez, cette belle France priapique qui avait la qui contraste avec cette France actuelle castrée !

La preuve que l'Europe est un projet  américano-nazi par François Asselineau, dépositaire de la "vraie vérité véritablement vraie" !http://static.blog4ever.com/2013/04/737496/artfichier_737496_2043836_201304273801863.jpg



12/03/2017
1 Poster un commentaire

LA PROSE EN OR DE MME FILLON !

 

Pénélope Fillon a touché 100 000 € en 20 mois, pour écrire 2 malheureux articles à la Revue des Deux Mondes, publication confidentielle déjà gravement endettée ! Les compétences de la dame pour toucher 1000 € par ligne écrite ? D'après le directeur de la publication, Marc Ladreit de Lacharrière, "Pénélope serait intelligente et lirait beaucoup de livres", ce qui justifierait ce salaire de footeux ! Bref, encore un qui prend les français pour des cons ! 


26/01/2017
0 Poster un commentaire

FABIEN ENGELMANN, DE LENINE A MARINE.

 

Fabien Engelmann ? Vous ne connaissez pas ? C'est le nouveau maire d'Hayange, estampillé Front National, un jeune loup de la politique qui avait commencé sa carrière politique chez ...Lutte Ouvrière !! En 2007, cet ouvrier territorial, cadre cégétiste, s'était présenté aux élections municipales à Thionville, en Moselle, sous l'étiquette Lutte Ouvrière et avait fait un score honorable avec 6 % de voix. Quelques temps après, en désaccord avec la ligne d'Arlette, il était parti sur les rivages plus souples du NPA,  et avait intégré une liste aux élections européennes dans ce même parti, en 2010. Mais l'affaire de la candidate voilée qui secoua le parti anti-capitaliste, fit partir Fabien vers de nouveaux horizons, plus patriotes, avec son adhésion au FN !! Passer de Lénine à Marine est assez singulier, mais pas si rare que cela. Dans ces temps de crises économique, politique et morale, les frontières idéologiques s'estompent et génèrent des rapprochements paradoxaux, comme dans l'entre-deux-guerres, où un Jacques Doriot, cacique du PCF, exclu du parti en 1934, avait crée, en 1936, un parti fascisant, le PPF. De même, on assiste aujourd'hui, dans une certaine gauche, à une réflexion décomplexée sur la nation, donnant lieu à une mouvance europhobe qui s'incarne dans l'économiste Jacques Sapir, partisan d'un Front anti-UE de la gauche à l'extrême-droite ou chez Emmanuel Todd, dont la haine des casques à pointe réactive le conflit franco-allemand.  On retrouve cette passion souverainiste chez un François Ruffin, et la France Insoumise de est aussi aimanté par des rivages de plus en plus hexagonaux. Or, quand l'internationalisme disparaît, à gauche, on a parfois du mal à distinguer les divergences entre gauche radicale et extrême-droite, surtout quand Marine Le Pen socialise son discours ! Le ralliement d'Engelmann est le signe que le confusionnisme idéologique règne en maître, aujourd'hui, et que certains individus en errance, sans repères, peuvent aisément passer d'un extrême à l'autre, comme cet autre léniniste qui avait rejoint Alain Soral, en expliquant sa démarche, un certain Julien .B ou Serpov.

Pour ceux qui veulent approfondir ces intersections entre extrême-gauche et extrême-droite, regardez cette analyse de Philippe Corcuff :

 



22/01/2017
0 Poster un commentaire