Les humeurs de Tietie007.

Les humeurs de Tietie007.

LES NOUVEAUX IMPOSTEURS.


FRANCOIS RUFFIN, SYMBOLE DU CONFUSIONNISME ?

 

François Ruffin est un peu une star dans les milieux de l'alter-mondialisme. Rédacteur du journal alternatif Fakir, le picard a fait un carton avec son documentaire "Merci Patron",

 

 

où le picard accompagnait deux licenciés du groupe LVMH pour défendre leur cause auprès de leur patron, le multi-milliardaire Bernard Arnault. Sympathique, cette comédie sociale qui me rappelait quelques films du cinéma italien d'antan. Dernièrement, l'eurosceptique Ruffin, initiateur de Nuit Debout, qui veut réhabiliter le protectionnisme s'est dit prêt à s'opposer au FN, dans la Somme, lors des prochaines législatives, voulant opposer au populisme de droite, un populisme de gauche ! Mais cet électron libre de la politique est parfois difficile à cerner et peu avoir des amitiés déroutantes. Le picard, via son journal Fakir, collabore en effet avec le site Bastille-République-Nations, fondé par un ancien du PCF, Pierre Levy, qui file la métaphore anti-impérialiste.

La chasseuse de confusionnistes, Ornella Guyet, avait reproché à Ruffin de laisser la parole, dans son bimestriel, à ce site. Le picard lui avait répondu par une missive pleine de bon sens :

 

 

« Chère Ornella,

 

La citation est notre arme préférée, à Fakir - comme dans bien d’autres publications de médias-critique et de critiques des médias qui nous ont précédés.

 

Pour me convaincre de ne pas publier quelques brèves de BRN, un argument primera donc : qu’à partir de citations, tu démontres leur appartenance ou leur proximité avec l’extrême droite. Pour l’instant, sans adhérer à tout leur contenu, ce qui m’intéresse dans BRN – et ce qui, je pense, peut intéresser les lecteurs de Fakir – ce sont leurs citations, justement, des commissaires européens, des parlementaires, de Business Europe, etc.

 

Pour me convaincre, là, tu me dis que Bruno Drewski (que je n’ai jamais rencontré) collabore à BRN – ce qui suffirait à disqualifier la revue. Mais qu’a donc dit ou écrit Bruno Drewski de si scandaleux ? Tu ne m’apportes, sur ce point, aucune citation. A la place, tu me dis qu’il a accordé une interviou à Rebellion (que je ne connais pas). J’ai lu l’interview : sans être, encore une fois, en accord avec tout, je ne vois absolument pas dans ses propos de quoi discréditer un homme. Ça me paraît même de plutôt bonne tenue. Tout comme son Que sais-je, sur la Biélorussie (que j’ai lu).

 

Pour me convaincre encore, tu me dis que Bruno Drewski publie avec le négationniste Claude Karnouh sur le site La Pensée libre. J’ai circulé sur ce site et, à première vue, très rapidement, je n’ai rien aperçu de cette nature. Bien que, en toute sincérité, ce compagnonnage me trouble.

 

De même, pour dénoncer l’UPR et François Asselineau (mouvement que je méconnais : je ne suis franchement pas un spécialiste de toute cette mouvance), dans ton article, tu ne fais pas une seule citation, démontrant qu’ils seraient bel et bien « ultra-nationalistes », « fascistes », etc.

 

Pour me convaincre, et pour convaincre tous les hommes de bonne volonté (qui existent), mieux vaudrait, à mon sens, en revenir à cette arme majeure : la citation. L’analyse. Les preuves, comme disait Jaurès.

 

Quant à un futur éventuel oukase sur Fakir, j’aimerais qu’il s’établisse sur des bases claires : qu’avons-nous publié qui le mérite ? »

 

Cette réponse, je l’avais également transmise à Pierre Lévy, le directeur de BRN. Pour l’avertir que, bien sûr, nous romprions notre partenariat au moindre propos en faveur, par exemple, du Front National. Mais notre vigilante « antifasciste » ne nous a, en retour, pas adressés la moindre citation – et n’en continue pas moins de récidiver, usant sans la moindre preuve de l’accusation – extrêmement grave – de « négationniste ». (source:http://www.fakirpresse.info/L-air-du-soupcon)

 

Mais Ruffin a tendance à jouer au naïf, car la ligne éditoriale de BRN reste très orientée dans la mise en valeur de certains régimes autoritaires.  Dans ses Dossiers, le site est ouvertement pro-cubain, en présentant de nombreux discours et réflexions de Fidel Castro, en reprenant de nombreux articles de l'agence cubaine, "Cubadedate" (environ 5% des articles des dossiers). Plus grave il me semble, le site se faisait aussi le relai complaisant des articles de l'ancienne agence pro-Kremlin, Ria Novosti ainsi que des discours de Vladimir Poutine. Plus gênant encore, le site présente de nombreux discours du chef du Hezbollah, Hassan Nasrallah, totalement inféodé aux mollahs iraniens, et prônant un régime théocratique. Enfin, un des rares partis politiques que le site met en avant est le PRCF, parti communiste orthodoxe, scission du PCF, dont l'objectif, entre autres, et de réhabiliter la période stalinienne.

C'est donc cela que je reprocherai à Ruffin ...sous couvert d'anti-impérialisme, opinion tout à fait respectable, le picard donne la parole à un site qui soutient des régimes autoritaires (Cuba, Russie poutinienne) et des mouvements religieux (le Hezbollah), pas très compatible avec Nuit Debout et avec des pratiques politiques plus démocratiques et dérive dangereuse qui tend à respectabiliser des régimes et des mouvements liberticides.

 

 

 


21/12/2016
0 Poster un commentaire

DE LA PROPAGANDE CHEZ LES RUSSES.

 

Dimitriv Medvedev, le premier ministre de Vladimir Poutine, s'est fendu d'une déclaration tout  à fait claire et décomplexée, par rapport à sa conception de l'information :

 

"Sur le front de l'information, le journalisme n'a guère sa place, c'est la propagande qui prime, l'honnêteté journalistique doit s'incliner devant certaines réflexions idéologiques" (A 1.53)

 

Il ne restera que les poutinophiles du FN et de la France Insoumise, pour croire aux fadaises diffuser par Russia Today !

Vladimir, ce super-héros !

 



11/12/2016
0 Poster un commentaire

TRUMP, LE CLIMAT ET LES CHINOIS.

 

Donald n'est pas tombé de la dernière pluie et il est tout sauf un mouton qui se fait avoir par les médias corrompus, médias qui relaient, "ad nauseam", ce réchauffement climatique d'origine anthropique ! Or, notre Trump ne croit pas une seconde à ce réchauffement là, il pense que cette idée est en fait un complot des chinois dans le but de faire chier l'économie américaine obligée de consommer moins d'énergie et donc de brider son mode de vie !

 


 

 

état de fait inacceptable, déjà pour , qui avait le Protocole de Kyoto qui limitait l'émission de gaz à effet de serre  ! Car pour les républicains, c'est le business d'abord, l'environnement, on verra après ! Mais les chinois ne sont pas gens à se laisser faire et ils promptement répondu aux chinoiseries du Donald ! A Marrakech, lors de la COP22, le vice- ministre chinois des Affaires Etrangères, Liu Zhenmin, a rappelé quelques vérités à cette Trumpette, notamment que les premières négociations sur le dérèglement climatique avait commencé avec le président Reagan, dans les années 80,  avait continué avec Bush père et que le réchauffement climatique n'est pas un canular avant d'ajouter :

 

"Personne n'a le droit de prendre une décision pour des milliards de personnes. Le changement climatique ne doit pas être un enjeu partisan. Ce n'est pas un enjeu partisan pour notre armée. Ce n'est pas un enjeu partisan pour notre service des renseignements".

(Source: http://www.7sur7.be/7s7/fr/2665/Rechauffement-Climatique/article/detail/2988095/2016/11/18/Quand-la-Chine-fait-la-lecon-a-Donald-Trump.dhtml).


20/11/2016
5 Poster un commentaire

LE TRIOMPHE DE SORAL SUR LE NET.

 

Le site d'Alain Soral, polémiste d'extrême-droite, Egalité & Réconciliation, est le site politique le plus influent sur internet ! Mais, plus généralement, les sites estampillés "droite nationale" font un carton sur la toile, puisque sur les 10 sites les plus influents sur le net, plus de la moitié, relève de la fachosphère !

 


(Source: http://antoinebevort.blogspot.fr/2016/10/les-trente-et-un-sites-politiques.html )

 

Pourquoi un tel succès alors que la critique du système n'est pas l'apanage de l'extrême-droite ? Il y a plusieurs raisons à ce triomphe idéologique qui irrigue la toile :

- les partis de gouvernement, PS + LR, gèrent la crise depuis près de 40 ans, avec un chômage qui n'a cessé d'augmenter et une paupérisation de la classe moyenne, ce qui a progressivement détourné les citoyens de ces partis et les pousse vers de nouveaux mouvement, qui promettent des lendemains qui chantent !

- le discours humaniste et "droitdelhommiste" qui fut l'alpha et l'omega de notre intelligentsia depuis 40 ans, tourne aujourd'hui à vide, plombé par une crise de la social-démocratie européenne. La générosité est l'apanage des riches et la crise qui frappe les pays occidentaux génère des discours de repli national, peu propices au partage et à l'empathie.

- le paysage intellectuel français, dominé par la gauche depuis la fin de la seconde guerre mondiale, a été progressivement annexé par des penseurs nationalistes, comme Eric Zemmour, dans les médias mainstream ou Alain Soral, sur la toile. Alors qu'intellectuel de droite était un oxymore, il n'y a pas si longtemps, , il fait partie, aujourd'hui, d'une normalité décomplexée, et il épouse même le paradigme du rebelle au système comme le fait si bien Alain Soral !

- l'incapacité de la gauche radicale de produire une discours rassembleur et de capitaliser sur la crise économique ambiante. La logomachie marxiste souffre de sa prose vieillotte et trop conceptuelle et les nouveaux penseurs de gauche, comme Lordon, ont un discours complexe et peu audible pour le commun des mortels face à la simplicité manichéenne du discours d'extrême-droite qui désigne les responsables de la crise, pour les uns, les juifs, pour d'autres les musulmans et les mexicains, , pour tous, l'oligarchie mondialiste et les banquiers, comme si il suffisait d'éradiquer un de ces groupes pour régler tous les problèmes !

Mais le plus inquiétant dans cette lutte idéologique qui tourne de plus en plus sur les thématiques d'extrême-droite, c'est que les intellectuels de gauche se droitisent, comme un Jacques Sapir qui proposait un Front Uni contre l'UE avec le Front National, un Onfray et un Lordon qui filent la métaphore souverainiste vouant aux gémonies un internationalisme qui est la porte ouverte au mondialisme en militant pour un repli national protecteur, posture anti-universaliste qui acte la défaite de la gauche dans le débat d'idées et qui ouvre sur une période confusionniste qui me rappelle l'entre-deux-guerres avec des Marcel Déat ou des Jacques Doriot qui passèrent allègrement de la gauche à l'extrême-droite ! Cette analyse sur le confusionnisme ambiant est porté par le sociologue libertaire, Philippe Corcuff, qui, dernièrement, met en lumière les ambiguïtés du discours d'Ignacio Ramonet, ancien directeur du Monde Diplomatique, co-fondateur d'Attac, dans un billet sur la "trumpisation" de l'altermondialiste !

Un entretien avec Philippe Corcuff, sur les glissements idéologiques vers la droite de tout le paysage intellectuel français.

 



16/11/2016
0 Poster un commentaire

ASSELINEAU, BEN LADEN ET L'ART DE LA DESINFORMATION !

 

François Asselineau est un énarque, ancien conseiller de Charles Pasqua, qui a fondé un parti, l'UPR, Union Populaire Républicaine, d'obédience gaulliste, qui prône ouvertement la sortie de l'UE, de la zone euro et de l'OTAN. En soi, ces idées sont respectables, même si je ne suis pas d'accord avec elles  (excepté la sortie de l'OTAN), mais ce qui me gêne chez le François, ce sont ses analyses conspirationnistes peu dignes d'un héritier du grand Charles ! Un exemple de ce complotisme assez grossier qui fait la marque de fabrique de l'UPR ! Sur le site du parti, il y a un article, daté du 19 juillet 2016, qui accuse les américains d'avoir crée Al-Qaeda, et DAESH.

 

https://www.upr.fr/actualite/monde/mais-qui-a-cree-al-qaeda-et-daesh

 

Analysons un peu la teneur de ce billet notamment en analysant la crédibilité des sources. La première est un article paru sur un site quasi inconnu, Education Inspire Change, crée par un certain Kasim Khan, en 2012 ...

 

http://educateinspirechange.org/alternative-news/created-terrorists-funded-hilary-clinton/

 

qui file apparemment la métaphore conspirationniste puisqu'il relaie des articles sur la démolition contrôlée ayant détruit les deux tours du WTC, le 11 septembre 2001,

 

http://educateinspirechange.org/?s=wtc

 

ou sur le fait que les américains ne sont jamais allés sur la Lune,

 

http://educateinspirechange.org/alternative-news/moon-landings-faked/

 

Bref, un site pas sérieux pour un euro et fait par un inconnu ...super-crédible la source, Mr Asselineau ! http://static.blog4ever.com/2013/04/737496/artfichier_737496_1991773_201304160626808.jpg!

 

http://educateinspirechange.org/alternative-news/created-terrorists-funded-hilary-clinton/

Il y sur cet article, un montage vidéo sur des déclarations d'Hillary Clinton, fait par Fox News, la chaîne américaine ouvertement conspirationniste ...Sur les montages vidéos, je vous renvoie au documentaire de William Karel, "Opération Lune" qui démontre qu'un bon montage peut vous faire croire n'importe quoi !

Ici, il y a un amalgame qui est souvent fait par les anti-systèmes . De 1979 à 1989, la CIA a financé, via l'ISI, les services secrets de l'armée pakistanaise, les moudjahidin afghans contre l'envahisseur soviétique, dans un contexte de guerre froide. Or, il faut distinguer ces combattants de la création d'Al-Qaeda, qui date de 1987-1988, qui fut un mouvement crée par des étrangers, souvent des arabes, qui étaient venus faire le djihad contre les soviétiques athées, en Afghanistan. La création d'AQ est donc une conséquence du djihad afghan mais elle ne présuppose nullement un financement des américains qui n'intervenaient pas directement dans le conflit. (Je conseille, à ce titre, de lire le livre de Jason Burke, sur Al-Qaeda).

 


 

D'ailleurs, le site reprend une photo de Reagan avec des Moudjahidin afghans qui ne sont pas des talibans, malgré la légende :

 


 

Pourquoi ce ne sont pas des talibs, malgré la ressemblance ? Tout simplement parce que celui qui connaît le conflit soviéto-afghan, fort complexe, sait que les talibs n'ont tout simplement pas participé, militairement parlant, à cette guerre, puisque jusqu'en 1994, ils sont restés reclus dans leurs écoles coraniques, le mouvement taliban se contentant d'étudier le coran ! Il suffit de lire la notice Wikipedia ou pour les moins paresseux, lire le livre d'Ahmed Rashid, A l'ombre des taliban. Une prise en flag de manipulation grossière ...c'est pas bien de faire ça ... Et il faudrait un peu se renseigner, Mr Asselineau, au lieu de s'abreuver sur des sites pas très fiables !

 

Un peu plus loin, voilà une source inattaquable, puisque c'est un article du Monde, qui prouverait le financement avéré d'AQ par les américains !

http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2015/03/15/des-fonds-de-la-cia-ont-servi-a-financer-al-qaida_4593795_3222.html

Mais lorsqu'on lit l'article du Monde, on y trouve des informations démentant l'affirmation de l'article de l'UPR ...On y apprend que la CIA aurait financé par inadvertance, AQ ...(donc ce n'est pas volontaire et prémédité !) via le gouvernement afghan, qui en 2010, aurait versé une rançon à AQ, argent pris sur un compte alimenté par la CIA, pour libérer un otage !! Dans la logique de l'UPR, le fait que les afghans aient donné de l'argent sur un compte alimenté par les USA, pour libérer un otage prisonnier des sbires de Bennie signifie que la CIA, de manière consciente et préméditée, finance le groupe terroriste ...une logique un peu spéciale ...http://static.blog4ever.com/2013/04/737496/artfichier_737496_2043836_201304273801863.jpg

Nous trouvons dans cet article de l'UPR, tout ce qui relève de la désinformation pure et simple. Amalgame, manipulation photographique, raccourcis foireux, contre-vérité historique,  au service de la propagande de François Asselineau ! On peut être souverainiste, militer pour la sortie de l'UE et de l'euro, sans tomber dans les manipulations les plus grossières !


15/11/2016
3 Poster un commentaire


Recherche

Vous recherchez ? :